Des solutions pour l’électricité coopérative

Catégorie :

Description

La possibilité de créer des regroupements de consommation, également appelée « communauté d’autoconsommation », est un des éléments-clés de la Stratégie énergétique 2050. Ces communautés, qui regroupent plusieurs consommateurs d’une PPE, d’un centre commercial ou d’une zone industrielle, ont besoin d’outils de gestion pointus et parés pour l’avenir. Des habitants s’unissent pour créer une coopérative énergétique basée sur la production électrique de panneaux solaires. Ils peuvent être producteurs, vendeurs, ou les deux. Avantage : consommer local et augmenter la part d’énergie renouvelable dans le mix énergétique. Les surplus de l’un peuvent être achetés par un membre de la communauté à un tarif souvent plus intéressant que celui de l’injection dans le réseau. Principe simple, gestion complexe… Il faut savoir qui vend et quand, qui achète et à quel prix, et pour cela, créer des modèles génériques qui supportent tous les cas de figure.
Second axe du projet : l’incitation à consommer intelligent et à participer aux objectifs de la Stratégie 2050. Une application mobile et un site web fournissent des informations sur la production et la consommation en temps réel. Des conseils énergétiques appropriés peuvent inciter les consommateurs à adapter facilement leurs comportements. Le troisième axe du projet vise à permettre l’échange d’énergie entre communautés. Une communauté peut ainsi décider comment commercialiser son excédent de production et choisir par quel canal acheter l’énergie manquante. Ce service est proposé par la mise en place d’un concept innovant de place de marché d’échange énergétique. Malgré un cadre légal encore flou, l’institut Icare a décidé d’anticiper le futur en intégrant à ses développements une solution suffisamment flexible pour s’adapter aux défis de demain.
Depuis fin 2019, la solution en production de l’institut Icare est utilisée par dix communautés, soit plus de 75 ménages et PME.